pour vous c'est quoila top innovation pour 2017

Discussion de comptoir entre amis.

Modérateurs : Aventout, lionel

pour vous ca va etre quoi l'innovation de l'année 2017 ???

 
Nombre total de votes : 0

Francois1962
rang 7
rang 7
Messages : 769
Enregistré le : jeu. 3 avr. 2014 18:59

Messagepar Francois1962 » ven. 9 sept. 2016 17:31

Ca existe pas le kite à velcro ou fermeture éclair, qui te permet d'enlever de la toile.
T'achètes le modèle 12 et t'as la 10 et la 8 avec en réduisant la toile.
Comme prendre un ris sur une voile de bateau ....
Bon ca innove, mais pas bon pour le volume de vente ! :wink:

Publicité
NiNeee
Rang 1000+
Rang 1000+
Messages : 1107
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 09:57

Messagepar NiNeee » ven. 9 sept. 2016 17:47

Sisi au tout début, RRD je crois, avait un modèle à fermeture Eclaire !!!!
je trouve cette idée géniale !!!
Mais voilà, il faut une aile et point barre...... pas bon pour les ventes ça !!!

:wink:

Avatar de l’utilisateur
fly62
+ 2000 post !!!
+ 2000 post !!!
Messages : 5233
Enregistré le : sam. 30 oct. 2004 21:19

Messagepar fly62 » ven. 9 sept. 2016 18:50

NiNeee a écrit :Sisi au tout début, RRD je crois, avait un modèle à fermeture Eclaire !!!!
je trouve cette idée géniale !!!
Mais voilà, il faut une aile et point barre...... pas bon pour les ventes ça !!!

:wink:

rrd type hir 2006!
http://kitebazar.foillia.it/oc-content/uploads/2652.jpg

edit impressionnant le nombre de couture, bcp de

pura-vida
+ 2000 post !!!
+ 2000 post !!!
Messages : 2077
Enregistré le : ven. 29 oct. 2004 23:59

Messagepar pura-vida » ven. 9 sept. 2016 20:47

willykite50 a écrit :@ Pura Vida, allé, je t'épargne la fonction recherche du forum... Kdo !
parlons-matos/skyteline-une-support-de-gopro-stabilise-pour-les-lignes-t75443.html

Sinon, entièrement d'accord qu'il faut arriver à mettre en valeur nos shaper, et pas que Ninee, il y en a pleins, et ils proposent souvent des tarifs inférieur aux Majors (Si si...) :roll:


Merci, j'avais effectivement oublié ce post, pour ma part ce n'est pas une innovation, un truc dans les lignes c'est encore un moyen de plus de ramener de la laitue, mais souhaitons leur bonne chance, le bio est à la mode, et certains en espagne pèche les sacs de plastique pour les recycler et en faire des vétements de mode, donc si on peut rentabiliser son film de vacances en recyclant tout ce qu'on a péché dans l'eau (et pas pécho sur la plage), why not!

Avatar de l’utilisateur
NiNeee
Rang 1000+
Rang 1000+
Messages : 1107
Enregistré le : dim. 19 févr. 2012 09:57

Messagepar NiNeee » ven. 9 sept. 2016 21:59

Yes Fly c'est ça !!!!!

ivanoe.
Rang 1000+
Rang 1000+
Messages : 1192
Enregistré le : mer. 28 déc. 2011 10:03

Messagepar ivanoe. » dim. 11 sept. 2016 10:03

apparemment airush rentre dans la course a l'innovation débile aussi cette année, ils sont en train de finaliser une barre en U révolutionnaire qui prend bcp moins de place dans le sac. La barre droite c'est complètement Has been, les riders ne la suportent plus, heureusement pour nous voici la barre en U !! Elle arrive à point nommée, j'étais a deux doigt d'arreter le kite

Des photos volées d'annah whiteley qui la teste sont dispo sur la toile

http://static1.squarespace.com/static/52f1b9b8e4b0a96c7b5310f0/560c1328e4b0fa9b1889ea19/5652ccf7e4b093974a13089f/1448297616648/IMG_2258.jpg?format=500w

( Anna la gourmande a d'ailleurs trouvé une facon très personnelle pour ranger cette nouvelle barre, je vous en parlerai un peu plus tard...)

Non
Novice
Novice
Messages : 38
Enregistré le : sam. 2 avr. 2016 14:16

Messagepar Non » dim. 11 sept. 2016 12:15

Il n’y a pas qu’une manière d’innover. Patagonia met actuellement le paquet sur la fin du néoprène. C’est une avancée technique mue par des motivations environnementales. En effet, la marque fidèle à son éthique responsable, a développé un nouvelle matière issue du végétal, beaucoup moins gourmande en ressources, donc moins polluante. C’est une excellente nouvelle même si, pour de multiples raisons, la fin du néoprène (issu du pétrole) n’est pas pour demain.
Pour les pratiquants de sports de glisse qu’ils soient surfers, kitesurfers ou windsurfers, l’offre vestimentaire pour aller dans l’eau a toujours été très limitée. Les grandes marques de combinaisons se penchent sur la technique, innovent sur les matières, la coupe, les coutures et les système de fermeture mais aussi bizarre que cela puisse paraître de la part de griffes qui opèrent également dans la «mode», celle du surfwear, il y a peu de remise en cause sur le plan du style. En caricaturant à peine, quand il y a deux bandes blanches sur du noir ou un modèle entièrement bleu, c’est l’événement. Pour être honnête, avouons que ça bouge davantage sur le petit (body, shorty) néoprène féminin. Faut-il y voir l’influence de la notoriété grandissante des Alana Blanchard, Maud Le Car et autres sirènes, et la volonté des marques de répondre aux envies des femmes, sans aucun doute

Le sport n’est plus ce qu’il était. En le concevant comme un élément de développement personnel, en le replaçant dans le champ artistique, on le sort du strict domaine de la performance comparée donc de la rivalité. On l’extrait aussi de l’influence commerciale. Il devient facteur de bien être, champ créatif, on en fait aussi une activité intellectuelle". Fin de citation.
Intéressant, comme "angle de tir". Si, par exemple, et par je ne sais quel miracle anti marketing, on incitait le kitesurfeur à sortir de sa camisole de force estampillée "plus vite, plus haut, plus fort", et qu'on lui proposait juste de rider "plus beau"... On s'approcherait ainsi du monde de l'art en général, et de celui la peinture en particulier. Où le rider sur son plan d'eau ne serait plus qu'un pinceau sur sa toile. Sa peinture, nécessairement "à l'eau", ne tiendrait que quelques secondes, avant dilution définitive, exactement comme le sillage qu’il crée et qui disparaît aussitôt.

On aurait des riders impressionnistes, ou surréalistes, voire cubistes. Les sessions ne seraient plus que réunions d’artistes qui s’exprimeraient pour le coup en 3D, sur une toile tantôt bleue, tantôt argentée. Leurs escarmouches pourraient être capturées par des drones et diffusées à travers le monde, afin de satisfaire les fans du « Red Bull Big Paint Battle Contest De Sa Mère ».
Les meilleurs d’entre eux vivraient confortablement en offrant des petites sessions sponsorisées par la fondation Cartier dans les stations balnéaires huppées. Et les autres tenteraient de survivre en pleurnichant un sandwich contre une session de 30 minutes entre Tain-l’Hermitage et Tournon, ou sous le pont qui mène à Courcelles-sur-Seine.
Les juges Freestyle se recycleraient en critiques d’art en peinture aerotractée. Les grandes marques de kite s’appelleraient Valentine, Ripolin, ou Julien
Les foileux seraient spécialisés dans le graphisme détaillé, alors que les freestyleurs passeraient maîtres dans l’art de la peinture éclaboussée
Walter Decastres est le créatif de Saint Jacques. Son idée initiale a été de transposer l’approche du prêt à porter dans le vêtement pour aller naviguer. Il y a deux axes dans sa réflexion : dans la vie de tous les jours, nous avons à notre disposition différents styles de vêtement, d’autre part, nous pouvons différencier le haut et le bas. L’équipe a travaillé dans ce sens. Saint Jacques s’inspire de la mode des années 60/70 même si son fameux mannequins à moustache vous fera peut-être penser à une période antérieur. Le maître mot est rétro-chic. Stan Bresson, ex Takoon (marque de kitesurf) responsable de la communication n’a pas prononcé le terme « vintage ». Pour qui est habitué au néoprène habituel (Rip Curl, Billabong, O’Neill, Mystic, Ion et autres) le look Saint Jacques ne fait pas dans le demi-mesure. L’accueil a été très favorable même si ce pavé dans la marre aurait fait dire une fois à un responsable de surfshop hardcore « ça c’est pour les gars du Cap Ferret ». C’est très révélateur… Les réactions ont du être très contrastées.

L’aventure Saint Jacques n’a rien d’évidente tant les produits sont disruptifs. Les passionnés de sport de glisse sont plus conservateurs qu’on ne le pense à priori mais une frange d’entre eux pourraient bien adhérer à la proposition. Le style est à l’opposé des codes (formes et couleurs) habituellement liés à la performance mais est clairement orienté lifestyle. On serait tenté de dire dans l’absolu, pourquoi personne n’y a pensé avant, à fortiori à l’heure où dans les nouvelles tendances de la moto, le style vintage est à son apogée. Le hipster est dans le vent. La marque peut également devenir « transversale » c’est à dire attirer des pratiquants d’autres univers comme la voile légère, le stand up paddle qui draine des adeptes venus d’horizons différents ou ceux pour qui la pirogue est une nouvelle façon d’aller en mer. Pourquoi pas, c’est une carte que joue dans un autre registre Hoalen mais le danger est de trop « fantasmer » le client en créant un univers idéal auquel il n’adhère pas. C’est le risque entre innover et aller trop loin. L’idée pourrait bien résonner davantage à l’étranger où l’image de la mode française est forte.

Etre « bien fringué » même en naviguant, le pari est osé mais l’équation peut marcher. Il y a eu une évolution de ce genre en VTT. Ceux qui ne voulaient pas être vu en « cycliste » ont souffert pendant des années. Aujourd’hui, plusieurs marques (Troy Lee, Sombrio, Ion ou Scott) se disputent les faveurs des pratiquants à la recherche de produits techniques et … beaux. Beaux et techniques, c’est justement ce que souligne Stan Bresson. Saint Jacques n’est pas qu’une marque fashion. La fonctionnalité et le confort ont fait l’objet de beaucoup d’attention.

John McClane
Régulier
Régulier
Messages : 112
Enregistré le : lun. 15 août 2016 02:31

Messagepar John McClane » dim. 11 sept. 2016 12:47

Non a écrit :Il n’y a pas qu’une manière d’innover. Patagonia met actuellement le paquet sur la fin du néoprène. C’est une avancée technique mue par des motivations environnementales. En effet, la marque fidèle à son éthique
responsable, a développé un nouvelle matière issue du végétal, beaucoup moins gourmande en ressources, donc moins polluante. C’est une excellente nouvelle même si, pour de multiples raisons, la fin du néoprène (issu du pétrole) n’est pas pour demain.

...

Intéressant, comme "angle de tir". Si, par exemple, et par je ne sais quel miracle anti marketing, on incitait le kitesurfeur à sortir de sa camisole de force estampillée "plus vite, plus haut, plus fort", et qu'on lui proposait juste de rider "plus beau"... On s'approcherait ainsi du monde de l'art en général, et de celui la peinture en particulier. Où le rider sur son plan d'eau ne serait plus qu'un pinceau sur sa toile. Sa peinture, nécessairement "à l'eau", ne tiendrait que quelques secondes, avant dilution définitive, exactement comme le sillage qu’il crée et qui disparaît aussitôt.

On aurait des riders impressionnistes, ou surréalistes, voire cubistes. Les sessions ne seraient plus que réunions d’artistes qui s’exprimeraient pour le coup en 3D, sur une toile tantôt bleue, tantôt argentée. Leurs escarmouches pourraient être capturées par des drones et diffusées à travers le monde, afin de satisfaire les fans du « Red Bull Big Paint Battle Contest De Sa Mère ».

...

Etre « bien fringué » même en naviguant, le pari est osé mais l’équation peut marcher. Il y a eu une évolution de ce genre en VTT. Ceux qui ne voulaient pas être vu en « cycliste » ont souffert pendant des années. Aujourd’hui, plusieurs marques (Troy Lee, Sombrio, Ion ou Scott) se disputent les faveurs des pratiquants à la recherche de produits techniques et … beaux. Beaux et techniques, c’est justement ce que souligne Stan Bresson. Saint Jacques n’est pas qu’une marque fashion. La fonctionnalité et le confort ont fait l’objet de beaucoup d’attention.


Entièrement d'accord

d'ailleurs des liens vers des marques appliquant cette approche m’intéressent, devant investir dans une combard avant la fin de Septembre la question est vraiment d'actualité pour moi!

Wavre
rang 5
rang 5
Messages : 260
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2011 06:45

Messagepar Wavre » dim. 11 sept. 2016 13:38

@non

Poc sort une combinaison plus propre (dito Patagonia) en 2017, http://www.picture-organic-clothing.com ... -wetsuits/ ...qui ne bouscule pas encore les codes....à suivre

Non
Novice
Novice
Messages : 38
Enregistré le : sam. 2 avr. 2016 14:16

Messagepar Non » dim. 11 sept. 2016 15:50

Pantagonia utilse le Guayule il s’agit d’un arbuste non comestible, originaire du Mexique et aujourd’hui assez répandu (sud des US, Argentine, Moyen Orient, Chine, etc.). Si ses propriétés sont étendues (bio carburant potentiel, matière première pour pneus, etc.), l’arbuste permet aussi et surtout d’obtenir du latex, matière qui au terme d’un processus de transformation peut être utilisée pour les combinaisons.
Les avantages du Guayulum Surfum : sa culture nécessite peu d’eau, peu de pesticides et offre de bons rendements. Il s’affiche donc en alternative écologique aux matières premières classiques du néoprène que sont le pétrole et le calcaire, et dont on parlait l’année dernière. Si l’étude des impacts réels de la production de ce latex est néanmoins toujours en cours, le végétal marque un autre bon point: à la différence d’autres caoutchoucs, celui produit par le Guayule ne causerait pas d'allergie au contact de la peau.
Déjà commercialisées.

Poc Les nouvelles combinaisons Picture Organic Clothing seront composées à 85% d’un caoutchouc naturel issu d’une plantation d’Hévéa en Malaysie et à 15% de caoutchouc synthétique sans substance chlorée. Pour garantir l’élasticité des combinaisons,​ nous avons mis en place un procédé de fabrication ingénieux et révolutionnaire qui consiste à injecter des micro particules permettant au NaturalPrene de s’allonger jusqu’à 4 fois sa taille !
De plus, pour contre-coller la doublure en polyester, ​nous avons choisi d’utiliser une colle à base d’eau et sans solvant pour un confort maximal et un séchage ultra rapide.

Picture Organic Clothing invente donc pour l’été 2017 une nouvelle alternative au néoprène, naturelle, durable et performante qui ravira tous les surfeurs !
Disponibilité : printemps 2017.


Retourner vers « Le bar »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités