démystifier les débuts en foil

Discussion de comptoir entre amis.

Modérateur : lionel

Avatar de l’utilisateur
thomas.air
Rang 1000+
Rang 1000+
Messages : 1785
Enregistré le : mer. 29 août 2007 09:33

Messagepar thomas.air » mar. 5 juil. 2016 22:52

j'en suis à 3 sessions désormais en foil, je commence à voler correctement sur mon bon coté (régular), et je navigue planche sur l'eau voir légers vols sur mon mauvais coté.
j'arrive à remonter bien au vent (pas le plus compliqué en foil), et aussi descendre tranquillement en trichant (planche sur l'eau), accélérer, freiner, s’arrêter et slalomer entre les autres kiteurs et les planchous (punaise c'est reloud de partager le spot avec eux, ils ne nous voient pas bien derrière leur aile et je trouve qu'il faut assurer pour nous et eux en même temps)

en fait ça avance pas bien vite niveau progression (meme si sessions courtes), car je me rends compte que je sous toile de trop (en fait je sous toile comme j'imagine je serais sous toilé quand je maîtriserais bien le truc).

Mais avoir un peu de puissance dans l'aile pour le watersart et un peu d'air pour ne pas être en galère si jamais l'aile tombe dans l'eau, c'est quand même un plus appréciable et des soucis en moins à gérer.

Bref je vais toiler plus sur les quelques sessions à venir (et j'ai aussi mis 32m de ligne sur ma 12 strutless mais la configuration de mon spot rend pas simple l'installation avec autant de longueur de ligne).

Pour le moment, j'en suis à ouah c'est chouette et magique de voler 50 cm au dessus de l'eau, mais ça vaut pas une grosse session de cochon 30-40 noeuds en 7 et TT :oops:

Publicité
DV
rang 6
rang 6
Messages : 428
Enregistré le : sam. 25 oct. 2008 11:44

Messagepar DV » dim. 17 juil. 2016 14:50

Je dois être à une quarantaine d'heures de foil. Il faut persévérer sur une bonne dizaine d'heures qui vont te permettre de voler des 2 côtés, d'aborder les différentes allures (cap, travers et largue) et ensuite tu n'as plus vraiment envie de sortir un autre flotteur entre 6/7 nds et 20 nds . Le foil m'a permis de me faire des sessions (7/12 nds en 10 m2 et 28 m. de lignes) avec beaucoup de plaisir et de sensations ( vitesse de croisière 20/25 nds) alors que tous les autres ''sans foil'' galéraient en se battant pour revenir au point de départ. Pour moi, quand tu y goûtes et que tu insistes ''un peu'', difficile de s'en passer.

Avatar de l’utilisateur
thomas.air
Rang 1000+
Rang 1000+
Messages : 1785
Enregistré le : mer. 29 août 2007 09:33

Messagepar thomas.air » dim. 17 juil. 2016 18:15

J'ai fait ma 4e (et grosse) session le week-end dernier et je vole des 2 côtés.
Je ne vole pas encore au largue c'est la prochaine étape avec le vol toeside avant d'attaquer les jibes.
J'ai mis pour la prochaine session le strap arrière pour avoir un meilleur contrôle de la planche.

Avec le vitesse commence les chutes qui piquent les côtes et les petites mangues.

Activité plaisante quand le vent n'est pas assez fort pour faire autre chose (<15 noeuds pour moi)
Et ça rentabilise le déplacement et l'achat de l'engin.

Assez content du sroka très facile d'accès car au final je n'ai pas vraiment galeré.
Faut juste pas trop sous toîler (je dirais comme en surf strapless c'est idéal) ensuite on peut encore descendre d'une taille.

Yellow rage 2
Régulier
Régulier
Messages : 104
Enregistré le : jeu. 1 déc. 2011 21:48

Messagepar Yellow rage 2 » lun. 18 juil. 2016 03:55

j'en suis à peu près au même niveau que toi, avec le Zeeko Alu.
Depuis le début, j'ai l'impression que c'est un truc de funambule, mais ça vient.
Il y a plein de moments magiques, quand on commence à voler.
Un des premiers vols, ce qui m'a frappé, c'est le silence, à part le bruit des gouttes d'eau qui tombaient de la carène, dans l'eau 50cm plus bas, tout ça à quasiment 15 noeuds :shock:
Il faut vraiment de la persévérance pour y arriver.
Je commence seulement à mettre mon pied assez à l'arrière, pour envisager de mettre le strap arrière sur la planche.

Et puis il faut revoir sa logique d'utilisation des ailes.
Dès qu'il y a un peu de vent (au dessus de 10 noeuds, je dirais), je peux déjà utiliser ma 9m2. Problème: elle a du mal à tenir en l'air, car c'est une aile faite pour le gros temps (Naish Draft), trop lourde.
Je suis sorti aussi surtoilé, une fois, ben bonjour l'adrénaline quand ça accélère...
j'ai préféré m'éjecter avant de perdre le contrôle, au lieu de me faire éjecter sans préavis.
Depuis le début, j'essaye (et arrive) de descendre au vent, plus difficile que de remonter au vent.
Je ne regrette pas du tout mon "investissement" :D

Avatar de l’utilisateur
thomas.air
Rang 1000+
Rang 1000+
Messages : 1785
Enregistré le : mer. 29 août 2007 09:33

Messagepar thomas.air » lun. 18 juil. 2016 22:41

Yellow rage 2 a écrit :j'en suis à peu près au même niveau que toi, avec le Zeeko Alu.
Depuis le début, j'ai l'impression que c'est un truc de funambule, mais ça vient.
Il y a plein de moments magiques, quand on commence à voler.
Un des premiers vols, ce qui m'a frappé, c'est le silence, à part le bruit des gouttes d'eau qui tombaient de la carène, dans l'eau 50cm plus bas, tout ça à quasiment 15 noeuds :shock:
Il faut vraiment de la persévérance pour y arriver.
Je commence seulement à mettre mon pied assez à l'arrière, pour envisager de mettre le strap arrière sur la planche.

Et puis il faut revoir sa logique d'utilisation des ailes.
Dès qu'il y a un peu de vent (au dessus de 10 noeuds, je dirais), je peux déjà utiliser ma 9m2. Problème: elle a du mal à tenir en l'air, car c'est une aile faite pour le gros temps (Naish Draft), trop lourde.
Je suis sorti aussi surtoilé, une fois, ben bonjour l'adrénaline quand ça accélère...
j'ai préféré m'éjecter avant de perdre le contrôle, au lieu de me faire éjecter sans préavis.
Depuis le début, j'essaye (et arrive) de descendre au vent, plus difficile que de remonter au vent.
Je ne regrette pas du tout mon "investissement" :D


je suis à l'écoute de conseils pour la descente au vent en volant, je suis un peu perdu là dessus (sur mon spot je vois passer les gonzes en caisson de race, grand largue à fond les ballons :shock: )

pour le peu de vent, j'ai une strutless 12 m (rrd emotion) qui vole dans rien, et mes vegas sont légères et volent dans aussi pas bcp d'air.

+1 pour le truc de funambule (faut etre zen, détendu et tonique en meme temps) et le silence et la sensation de glisse impressionnante dès que ça vole.

Sgallian
Régulier
Régulier
Messages : 123
Enregistré le : mer. 12 sept. 2012 15:55

Messagepar Sgallian » mar. 19 juil. 2016 11:00

Perso, après 2 petites sessions en 12m à 8-10knts, j'ai commencé à vraiment goûter au plaisir de voler (des 2 côtés, avec moins de "touchettes" sur mon bon côté).
Foil Sroka, peux pas comparer, mais je pense vraiment que le volume aide beaucoup au début: même quand tu plonges, tu restes à flot, ça rassure, tu tentes plus de hauteur. Du coup encombrant... une fois qu'on vole quasi-directement, je suppose qu'une planche moins épaisse serait plus pratique.

Je me disais que ce serait bien de lister les conseils que j'ai trouvé les plus utiles:
- utiliser strap avant seulement et y avoir le pied lâche pour s'éjecter au moindre doute (me suis pris une aile dans la jambe en ne l'appliquant pas ça...)
- pour le waterstart (ca parait con une fois compris, mais j'ai bien perdu 1h avec ça): mettre le foil avec mât à l'horizontale, et chausser le strap avant, et bien placer son pied arrière. Le temps qu'il se remette à la verticale, on peut lancer l'aile... (et appliquer pression avec talons comme pour garder une planche strapless dans l'eau pour retarder un peu)
- garder le pied arrière au niveau du mat ou meme à l'avant (en tout cas sur Sroka): il faut le vouloir pour décoller comme ça. Mais evidemment garder l'essentiel de la pression sur le pied avant.
- aller sous le vent tout dabord, bien sentir la planche sur l'eau avant d'essayer de remonter au vent puis remonter
- garder l'aile haute

C'est dingue comme tu remontes au vent une fois en l'air, avec pas beaucoup de vent en plus. Par contre j'ai eu du mal à retourner à la case départ en downwind.

Surtout casque, et combi+ veste pas du superflu pour se protéger des impacts.
Modifié en dernier par Sgallian le mer. 20 juil. 2016 08:09, modifié 1 fois.

kite76
rang 6
rang 6
Messages : 474
Enregistré le : jeu. 9 juin 2011 20:00

Messagepar kite76 » mar. 19 juil. 2016 11:15

Allez, je me lance...
Vu mon niveau en Foil, mon avis est assez perfectible...
Pour commencer c'est plus facile en étant toilé correctement, l'aile recul plus facilement. J'ai remarqué que je plaçais l'aile un peu plus haut dans la fenêtre. Ensuite la conduite de la planche se fait avec des appuis différents: le pied avant imprime la direction et pour le pied arrière l'appui est sur l'avant du pied. Un peu comme pour amorcer un jibe mais juste ce qu'il faut pour maintenir l'allure.

Avatar de l’utilisateur
groswilly
Rang 8
Rang 8
Messages : 939
Enregistré le : lun. 3 mai 2010 21:42

Messagepar groswilly » mar. 19 juil. 2016 22:24

A tous vous lire, je me dis que le jour où j'aurai de bonnes conditions, je vais y arriver aussi ! :mrgreen:
Putain de boulet que je suis :roll:

Avatar de l’utilisateur
leto
rang 5
rang 5
Messages : 284
Enregistré le : dim. 15 déc. 2013 22:26

Messagepar leto » jeu. 21 juil. 2016 09:37

j'ai également une forte envie de m'y mettre et ce fil de discussion ne fait qu'attiser cette envie ...

Oge
petit nouveau
petit nouveau
Messages : 16
Enregistré le : dim. 21 août 2011 17:10

Messagepar Oge » jeu. 21 juil. 2016 21:35

ben moi aussi je galere bien.
comme je n ai jamais eu de bonnes conditions (vent tres fort , manque de fond etc.....) j ai decidé de passer derriere un bateau.
apres 4 sceances de 15 min c est pas encore ça je vole sur qqs metres sur mon bon pied, et sans tomber et sur l autre coté .,...rien!
je fais du surf, du kite, windsurf, snow et paddle et je n ai jamais autant galéré !
quand je vois la facilité de certeins ça fait rever,
va falloir prendre des cours........


Retourner vers « Le bar »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : David Mru et 13 invités